Medria a lancé une solution M2M pour les agriculteurs, permettant la détection du vêlage

Le client

En 2007, Medria a provoqué une véritable petite révolution dans le monde de l'élevage en lançant le premier outil d'assistance à la mise à bas des bovins connecté. C'est grâce à la rencontre de deux hommes, Jean-Pierre Monier, issu du monde agricole et Emmanuel Mounier, expert en télécoms, qu'a vu le jour ce projet, aboutissement d'une véritable réflexion sur les problématiques d'élevage.

Les enjeux

Avant le développement de cette solution, la mise à bas - aussi appelée vêlage - des vaches étaient une tâche particulièrement pénible pour l'éleveur et pouvait aboutir à de dramatiques conséquences si l'intervention n'était pas faite à temps. En effet, l'éleveur était contraint de se lever plusieurs fois par nuit ou de suspendre ses activités le jour pour s'assurer de l'avancement de l'accouchement, avec le risque d'arriver trop tard et d'entrainer la mort-née du veau.

Le projet

C'est en se basant sur cette réflexion que germa l'idée de la détection du vêlage par le biais d'un objet connecté, le Vel'phone. Un capteur placé dans l'appareil génital de l'animal relève de manière quotidienne sa température corporelle et l'envoie directement à l'éleveur, sur son téléphone portable, lui permettant de suivre la progression de la gestation. Lors de l'expulsion du thermomètre par la poche des eaux, un dernier sms est envoyé à l'éleveur pour prévenir de l'imminence de l'accouchement.

La mise en place de cette solution est à la fois simple et efficace. Le Vel'phone est livré et installé chez l'éleveur par Medria, lui laissant pour unique tâche la mise en place du thermomètre dans le vagin de l’animal.

 

Bilan

Les bénéfices du Vel'phone sont multiples. Au niveau du confort de travail, l'éleveur n'a plus besoin de se lever plusieurs fois la nuit ou de stopper ses activités le jour pour surveiller le vêlage de son animal. Au niveau de la sécurité, l'éleveur est prévenu en temps réel de la mise à bas, ce qui réduit le risque de retard et de conséquences dramatiques. Cette solution apporte d’une part, un gain de productivité grâce à une meilleure répartition de ses temps de travail et une mortalité de veaux diminuée, d’autre part, l’amélioration du confort de travail de l’éleveur, de sa vie de famille et de sa tranquillité d'esprit.

Fort de sa réussite, Medria a capitalisé sur l'engouement suscité par son produit pour lancer d'autres applications basées sur le même concept. Le HeatPhone et le San'Phone permettent respectivement de récolter les variations de chaleur de l'animal pour prévoir son insémination et de récupérer de nombreuses données relatives à son état de santé.

C'est donc uniquement en partant d'un problème de base, avec une idée de développement et grâce à l'expertise télécom d'Orange que Médria réussit à mettre en place une solution innovante et rentable, utile à de nombreux éleveurs à travers le monde.